Cliquez sur le lien et soutenez le Collectif Les Amis d’Eléonore

21 avril 2013 :

Monseigneur Di Falco: la manif pour tous en faveur des enfants handicapés

"Ce que vous aurez fait au plus petit d'entre les miens, c'est à moi que vous l'avez fait."
Monseigneur di Falco médite cette phrase du Christ.

« Les multiples associations qui prennent en charge enfants et adultes se plaignent du manque de considération et du manque de moyens dont elles souffrent. Les familles sont également confrontées aux regards et aux remarques blessantes des autres. Certains parents ont l'impression de passer devant un véritable tribunal de l'opinion. Cette semaine, monseigneur Jean-Michel di Falco-Léandri, évêque de Gap et d'Embrun, s'attarde sur les retards inexcusables de notre pays sur le handicap, et particulièrement celui des enfants. Certains parents doivent utiliser des moyens ultimes pour attirer l'attention des services sociaux et éducatifs..."

 extrait article du www.lepoint.fr

                

Le 20 juin 2010 :   LCP chaîne parlementaire Diffusion et débat autour du film « L’AVEU » de Costa GAVRAS


Un film exceptionnel, intemporel, qui critique en ligne de fond les méthodes de la « démocratie populaire » stalinienne mais qui évidemment décrit surtout brillamment les méthodologies employées par toutes les formes de dictature.


  

31 décembre 2009 : Le Conseil constitutionnel censure les dérogations à l'accessibilité des bâtiments neufs.

L'historique des enjeux ci-dessous avec notamment un article de la FNATH que vous pouvez consulter ICI

Extrait article de la Fédération nationale des Accidentés du travail et des Handicapés du 18 décembre 2009 :

"...Alors que le Conseil d’Etat, dans un arrêt de juillet 2009, avait censuré un décret qui introduisait des dérogations au sein des constructions neuves, le Gouvernement, avec un mépris total à l’égard du pouvoir judiciaire, tente de briser cette Jurisprudence en modifiant directement la loi..."

      

Fêtes de Noël 2009 :   Adoption « en catimini » d’un amendement émanant du gouvernement concernant les « dérogations aux normes d'accessibilité aux personnes handicapées »

Extrait ci-dessous de l’article que l’on peut retrouver au complet sur la Lettre des Acteurs de l’Economie Sociale et Solidaire .


« …La remise en cause de tout cela a profondément choqué les associations. Ainsi la Fnath (Fédération nationale des Accidentés du travail et des Handicapés), l'APF (Association des Paralysés de France), le CNPSAA (Comite National pour la Promotion Sociale des Aveugles et Amblyopes) et l'ANPIHM (association pour l'intégration des handicapés moteurs) estiment que cet article "porte une grave atteinte au principe d'accessibilité aux personnes handicapées aux établissements recevant du public et des logements neufs" voulu par la loi Handicap de 2005 » (voir le communiqué )
Ces associations ont demandé aux députés et sénateurs de saisir le Conseil constitutionnel.
Le CDH (Collectif des démocrates handicapés) a agi en ce sens directement auprès d'élus. Michèle Delaunay, députée PS lui a répondu saisir prochainement le groupe socialiste de sa requête. Il faut croire, donc, que l'amendement voté « en douce » n'a pas fini de faire parler de lui... »
         

9 novembre 2009 :    " Les Maisons du handicap (MDPH) financièrement étranglées par l'Etat"

Un article à lire au complet sur le site internet du quotidien LE MONDE . Extrait :

..."Cette alerte n'est pas la première. Déjà, dans un rapport publié le 24 juin, les sénateurs Paul Blanc (UMP) et Annie Jarraud-Vergnolle (PS) mettaient en cause les dysfonctionnements du dispositif. Côté finances, les parlementaires soulignaient la "grande disparité des situations entre les départements", avec une part de l'Etat qui peut varier de 12 % à 67 %, amenant les conseils généraux à compenser le manque financier. Cela pose "la question de l'équité de traitement sur tout le territoire", selon M. Blanc. On remarque que la dette de l'Etat vis-à vis-de Paris se monte à plus de 1,2 million d'euros. La situation est encore plus difficile en Seine-Saint-Denis, où le montant atteint 1,8 million d'euros selon l'association des directeurs de MDPH. D'autres départements ne semblent pas touchés : le montant dû par l'Etat au département des Hauts-de-Seine est ainsi de 0 euro"...

Lire la suite
    

Eté 2009 :    Auxiliaires de vie scolaire : Le scandale du désengagement de l'Etat !
Consulter attentivement le détail des faits sur le site internet de l’APF .
Excellent article de Sylvaine Séré de Rivières
     

Mai 2009 :     Eva Joly :   Quelle énergie ! Quel courage !

Elle a une foi absolue dans l'idée qu'une société peut progresser si les règles sont les mêmes pour tous. Une très grande Dame qui a subi pendant près de dix ans des menaces de mort pour les combats qu’elle a menés avec une détermination et un engagement sans concession. Un modèle de conduite à suivre pour bousculer un ordre parfois mal établi et sans droit équitable. 
             

Dimanche 12 octobre 2008 :   M6 ce soir « Autisme : le scandale des Enfants oubliés »

Un programme très instructif en compagnie de Melissa THEURIAU, Rédactrice en Chef et Présentatrice de Zone Interdite. Près de 200 000 familles en France sont concernées. Il sera notamment question des diagnostics souvent trop tardifs, des meilleures méthodes pour soigner, des parcours du combattant pour trouver une place à l’école et ensuite des centres spécialisés. Un sujet qui abordera aussi le suivi des parents, des frères et sœurs, le regard des autres, la déficience et les retards de notre système d’accueil et d’accompagnement.
NE PAS MANQUER POUR MIEUX COMPRENDRE. 
 

Mardi 23 septembre 2008 :    "LIRE DANS LE NOIR"

- Liredanslenoir.com : essayez et vous verrez...
L'association « Lire dans le noir » enregistre des livres au moment de leur parution pour les rendre accessibles à tous : aveugles, personnes âgées, ...
En plus des enregistrements qu'elle réalise pour rendre les livres accessibles à tous, l'association « Lire dans le noir » organise aussi des événements pour sensibiliser le grand public au plaisir du livre lu.

- CSOUKHA : Une belle initiative aussi pratique que ludique.
Des vêtements pour tous : voyants, malvoyants et non-voyants. Une idée à la fois simple et innovante
csoukha.com.
Une nouvelle collection de vêtements adaptés aux non-voyants, malvoyants et voyants sous la marque "Csoukha » qui a mis au point un procédé sérigraphique propre à l'impression braille sur tissus. 

-  HandicapZero : www.handicapzero.org

Cette association défend le droit à l’information, pour les personnes en situation de handicap, notamment les personnes aveugles, malvoyantes et plus largement souffrant de fatigue visuelle grâce à un site internet optimisé.

         ************************

Vendredi 19 septembre 2008 :  URGENCE

Découvrez le combat de Monsieur Alain COCQ et son tour de France
Je vous invite notamment vivement à prendre connaissance de sa vidéo.
le-devoir-de-citoyen.com

Découvrez également le nouveau média et Web TV HANDI.TV

Lundi 15 septembre 2008 :   Fondation Jacques Chirac

fondationjacqueschirac.fr

4 boulevard Léon Blum
19201 Ussel Cedex
Siege.ussel@fondationjacqueschirac.fr

M. Jacques Chirac qui a clôt le 25 février dernier le colloque « Autisme : prévoir demain » organisé par sa Fondation au Sénat en partenariat avec l’ARAPI (Association pour la recherche sur l’autisme et la prévention des inadaptations), lance un nouveau projet à l’intention des personnes autistes avec une structure d’accueil à taille humaine d’une capacité de 20 lits environ. Cette résidence dont la 1ère pierre a été posée en février de cette année devrait ouvrir l’année prochaine.



Vendredi 12 septembre 2008 : « CELLULE DE CRISE »


Enquête France 2 diffusée mercredi 10 septembre 2008 à 22H40
Emission intitulée « Cellule de Crise, personnes handicapées : enquête sur un scandale français »
Le handicap reste un sujet tabou et il est toujours difficile pour les médias TV de programmer un reportage qui soit à la fois équilibré et en même temps préserver l’audience.
Reconnaissons avant tout le mérite de France 2 et du producteur Tony COMITI qui ont décidé de franchir un nouveau pas.
Bilan : un profond malaise qui ressort notamment du reportage sur le « suicide » longuement écrit et annoncé d’une personne en situation de handicap.
Il ne s’agit certainement pas de juger les souffrances et l’extrême douleur qui ont entouré ce drame - personne ne peut s’autoriser à le faire – mais de s’interroger sur les défaillances de tout un système d’organisation et de valeurs.
Le combat pour la vie perd du terrain. Avec l’affaire « HUMBERT » et la publicité abondante et débordante de l’euthanasie, on pouvait penser que l’on avait atteint un sommet dans le renoncement à la recherche d’autres solutions. En réalité, il s’agissait d’un préambule qui a efficacement travaillé les consciences et les inconscients.
Les accompagnements, les suivis, les conseils, les résistances pour soulager les douleurs et les souffrances des familles en détresse ne sont manifestement pas assez nombreux aujourd’hui pour prendre la place des tendances qui peuvent parfois nous entraîner vers la désespérance.
Un équilibre tellement fragile. Le reportage semble ainsi promouvoir, malgré lui certainement, les solutions d’euthanasie pour sortir des situations de souffrance physique et/ou psychique.
Le « suicide » ou l’euthanasie apparaissant comme des solutions ultimes avec une libération suprême.
Doit-on forcement encourager et surtout risquer de valoriser le fait de se donner la mort ou de donner la mort ?
Encore une fois, il nous faut tous respecter les degrés aigus de souffrances qui peuvent pousser à de tels gestes. Mais soyons vigilants quant aux signaux que l’on lance ainsi dans l’inconscient collectif.
On notera que le producteur du reportage a toutefois pris soin de souligner qu’il fallait que le débat s’installe. Mais pour débattre il faut être au moins deux… Une enquête ou une investigation doit normalement étudier toutes les pistes.
Pour cela il faut laisser s’exprimer sur un pied d’égalité toutes les possibilités de solutions.
Il serait ainsi très pertinent que France 2 permette à monsieur COMITI de produire un nouveau reportage qui viendrait utilement démontrer que l’Amour peut s’exprimer sous bien des formes et soulager bien des souffrances. Ne passons pas à côté.
Une chose est certaine, personne ne peut avoir la conscience tranquille face à un tel état des choses. C’est un échec collectif qu’il nous appartient tous de corriger. A chacun selon ses possibilités.

 *********************

Jeudi 11 septembre 2008 :  Entreprises et Handicap : entreprises-handicap.com


« L'Agence Entreprises & Handicap fonctionne pour ses adhérents, comme une structure de recherche et développement externalisée. Elle se met au service des entreprises qui font le choix d'aborder autrement l'emploi de la personne handicapée.

Pour proposer un réel changement dans nos pratiques, il ne suffit plus aujourd'hui de satisfaire à l'obligation légale ou de développer une vision humaniste et compassionnelle.
De nouveaux leviers compatibles avec les métiers et les missions de chaque entreprise sont à inventer. Nous avons la conviction qu'ils s'inscrivent dans la stratégie générale de chaque organisation. »

Marie-Anne Montchamp, Présidente de l'Agence Entreprises & Handicap

             

Mercredi 29 juillet 2008 :    DIANE BOBILLER

Depuis quelques semaines, de nombreux relais de communication ont fait état du dossier ubuesque concernant la situation de la jeune Diane BOBILLER qui se bat avec ses Parents depuis des années pour faire accepter la différence. Pour le moment, la Justice n’a malheureusement pas pu reconnaître définitivement l’état scandaleux de ce dossier qui perdure en l’état depuis 6 ans. La loi ne serait pas suffisamment précise et n’aurait pas prévu le cas d’espèce.
Rappelons à toutes fins que le droit naturel est supérieur au droit positif, que notre Constitution, les Traités internationaux et les Conventions internationales signés par la France sont supérieurs aux lois françaises.
Question : la loi et les règlements doivent-ils et peuvent-ils prévoir tous les cas de figures qui peuvent être sujets à contentieux ? Dans la négative, le « système » est-il pour autant démuni pour faire appliquer le « droit naturel » ?
De ce combat exemplaire, une chose est certaine, l’écho qui a été donné dans l’opinion publique par l’ensemble des médias va accélérer le changement des mentalités et les actions liées.
Je souhaite enfin rendre hommage à Mme Valérie LETARD qui a su de manière très juste donner un éclairage supplémentaire sur le sujet. J’espère que la Ministre pourra également très rapidement et régulièrement mettre en avant et accelerer la résolution de dossiers semblables tels que celui de M et Mme DAHAN dans le cadre de la scolarisation des enfants, adolescents et étudiants en situation temporaire ou permanente de handicap. Le combat continue...

 Rejoignez le Mouvement " Ni Pauvre Ni Soumis "Télécharger la carte postale des vacances...

Le Pacte InterAssociatif

-----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

      
Dimanche 20 juillet 2008 :   Appel à la mobilisation

« Les handicapées nous emmerdent, ils ne rapportent rien à la société » :   Choquant ? Révoltant ?

Pour en savoir plus je vous invite très vivement à (re)consulter les dernières nouvelles en date du mouvement « NI PAUVRE, NI SOUMIS »

Vous pouvez également consulter l’article en ligne de LA DEPECHE en date du 14 juillet .

Il va falloir manifestement multiplier sur tout le territoire les opérations et actions citoyennes non-violentes similaires à celle menée récemment par les représentants du Mouvement « Ni Pauvre Ni Soumis » sur Toulouse.

          

11 juillet 2008 : Scolarité des élèves handicapés moteur - Le parcours du combattant -  Lettre ouverte ci-jointe -

Un exemple avec l'orientation après la 3ème et le parcours du combattant suivi par Mme DAHAN  (et qui n'est pas terminé) pour que son Fils puisse aller au lycée. Dans l'impasse et au bout du labyrinthe, elle a adressé une lettre ouverte (copie jointe) :

au Président de la République Française
au Ministre de l'Education Nationale
au Ministre du Travail, des relations sociales et de la solidarité
à la Secrétaire d'Etat en charge du handicap
au Recteur de l'Académie de Créteil et Chancelier des Universités
au Président du Conseil régional d'Ile de France
à la Vice-Président du Conseil régional d'Ile de France chargée des Lycées et Politiques éducatives
           

10 juillet 2008 : Decouvrez OSS 2007 www.oss2007.net « Organisation Opération de Sauvegarde des Sourds » (OSS).

 À la veille de la première conférence nationale du handicap, cinq personnes sourdes avaient entamé une grève de la faim illimitée pour sensibiliser la population aux "besoins vitaux de la communauté sourde" et demander que la langue des signes soit mieux enseignée. Ces cinq personnes, une femme et quatre hommes ont occupé l'Institut national des jeunes sourds à Paris. Dans une lettre au président de la République datée du 9 mai 2008, l'organisation réclamait que l'État "encourage la création et le développement, sur tout le territoire français, de lieux d'enseignement" de la langue des signes, pour que "tous les enfants sourds puissent recevoir une éducation digne de ce nom". Un constat est à l'origine de cette revendication : la reconnaissance de la langue des signes comme langue à part entière, inscrite dans la loi du 11 février 2005 sur l'égalité des chances, "ne se traduit pas, dans la pratique, par l'obligation de l'enseignement et le développement des lieux d'usage de cette langue", regrette l'OSS. Résultat : le taux d'illettrisme des sourds en France avoisine les 90 %, alors qu'il est de 15 % chez les entendants, souligne l'association. Les cinq grévistes de la faim ont mené aussi leur action pour que l'État s'engage à réformer "les pratiques institutionnelles concernant la population sourde", notamment dans l'éducation. Pour cela, l'OSS propose notamment de créer un Observatoire des affaires sourdes, qui serait sous l'autorité de la Fédération nationale des sourds de France.

9 juillet 2008 : Autisme, l’épreuve et combat d’une Mère…

Article du Parisien du 3 juillet 2008 du Journaliste Roberto Cristofoli. Extrait :" Lassée du parcours du combattant qu'elle a dû endurer pour trouver un mode d'éducation, une mère s'apprête à déposer plainte contre l'Etat. VALÉRIE BENEZECH n'en peut plus...".                                                                                                                                                          Saluons son courage et sa détermination. Elle n’a aujourd’hui d’autres choix que de porter ce cas exemplaire devant les tribunaux. La détresse et la souffrance dans l’épreuve obligent malheureusement  de plus en plus de familles à porter ces combats devant les Juges et sur la place publique devant l’opinion pour alerter sur l’extrême injustice, carences et dysfonctionnements qui affectent toujours aujourd’hui encore un trop grand nombre de dossiers similaires.

7 juillet 2008 : Les travaux de construction du Foyer d’Accueil Médicalisé de Champfleury sur Avignon débutent…avec 2 jours d’avance sur le dernier calendrier en date. A suivre.

Je remercie très vivement et chaleureusement toutes celles et tous ceux qui ont permis à ces travaux de démarrer. Je sais combien de nombreuses personnes se sont mobilisées à des degrés divers, la famille, les amis, les associations (bénévoles ou représentants) les élus de tous bords et de manière générale tous les relais de communication qui ont permis de faire avancer ce projet. Tous les gestes, les mains tendus, les mots, les regards, les témoignages qui auront été donnés ou portés tout au long de ces longues années auront été à chaque fois de très précieux encouragements. Sans vous tous, sans cette énergie et cette mobilisation de tous les instants, le combat aurait pris tragiquement fin depuis longtemps. L’avenir est bien engagé, il reste naturellement tellement à accomplir mais vous avez tous ensemble démontré que « tout est possible ».
Merci à tous.

-----------------------------------------------------------------------------

Mardi 10 juin 2008 : Le Chef de l’Etat « c’est un scandale »
Le Président de la République prend publiquement et très clairement position, en reconnaissant selon ses propres termes l’état scandaleux de la situation. Au-delà des analyses que nous pouvons faire sur le détail et sur le suivi à venir, il faut saluer cette reconnaissance publique sur le retard honteux, indigne et révoltant de la situation d’un trop grand nombre de personnes en situation de handicap. Ci-dessous liens vers quelques dépêches du jour :

Handicap: Nicolas Sarkozy annonce 50.000 places en cinq ans
AP - Mardi 10 juin

Extrait :
S'exprimant devant la Conférence nationale du handicap, M. Sarkozy a rappelé que "15.000 enfants et 12.000 adultes sont inscrits sur des listes d'attente" pour accéder à une place en établissement. "C'est un scandale" , s'est insurgé le chef de l'Etat. "En cinq ans, on va construire 50.000 places nouvelles".

Handicap: Sarkozy insiste à nouveau sur l'accès à l'emploi et à la formation
Par Laurent Pirot AP –

Handicap: 50.000 places nouvelles pour améliorer l'accueil des personnes handicapées
Par Martine VERON AFP

         

Dimanche 8 juin 2008 : Les associations de défense des personnes handicapées veulent du concret

PARIS (Reuter) - Les principales associations de défense des personnes handicapées attendent de la conférence nationale du handicap, qui doit se tenir mardi à Paris, des mesures concrètes pour améliorer la vie quotidienne de cinq millions de Français.

Lire la suite. 

Samedi 7 juin 2008 : Le Manifeste de L'Express
Tous solidaires avec les personnes handicapées, L’hebdomadaire « L'Express » s'engage.

Les personnes handicapées ne se cachent plus. Au mois de mars, à Paris, 35 000 d'entre elles ont défilé en fauteuil roulant ou à pied pour exiger une vie décente. En France, quelque 4 millions d'individus refusent désormais d'être considérés comme des citoyens de seconde zone. Ils ne veulent plus de la charité et réclament simplement la même vie que tout le monde: ni meilleure ni pire.  Parce que la société doit encore changer et tordre le cou aux préjugés, nous réclamons:
Plus d'emplois
Une personne handicapée a 15 fois moins de chance d'obtenir un entretien d'embauche qu'une autre personne.
Un niveau de vie décent
35 % des personnes handicapées vivent actuellement sous le seuil de pauvreté (817€ mensuels).
L'éducation pour tous
15 000 enfants handicapés sont encore déscolarisés.
La liberté de se déplacer
173 000 établissements publics ne sont toujours pas accessibles aux personnes en fauteuil.
Suffisamment de structures spécialisées
Il manque 110 000 places pour accueillir les personnes handicapées en France.
Le droit à une vie affective et sexuelle
Les relations amoureuses des personnes handicapées sont le dernier tabou. Jusqu'à quand? Pour voir la liste des premiers signataires, qui ont tenu à témoigner de leur solidarité avec les personnes handicapées: cliquez ici
Pour lire le reportage de L’EXPRESS sur la condition des personnes handicapées en France: cliquez ici.

Article DAUPHINE LIBERE - Vaucluse Matin Paru dans l'édition 84A du 04/06/2008                                                   "FOYER POUR PERSONNES HANDICAPÉES :Christian Genest attaque sa 12e semaine sans manger" par La Rédaction du DL

             
Vendredi 30 mai 2008 : « HANDICAP PARISIEN » L’Express

Extrait numéro de cette semaine :

« C’est finalement à la Cinémathèque de Paris que Nicolas SARKOZY ouvrira, le 10 juin, la Conférence nationale sur le handicap. Trouver une grande salle accessible aux personnes en fauteuil dans la capitale s’est révélée un  véritable casse tête. Celle de la Mutualité n’a qu’un seul ascenseur. Quant au prestigieux musée du Quai Branly sa rampe d’accès, trop pentue, exige une condition d’athlète.

Pis : dans son amphithéâtre, mal disposé, les personnes en fauteuil auraient toutes été reléguées dans le fond. »

PASSIONNANT 

La tristesse :

« Il existe 2 sortes de tristesses : une tristesse qui a perdu l’espérance, celle de la perte de confiance dans l’amour comme dans la vérité qui mine l’homme de l’intérieur et le détruit, mais aussi la tristesse qui procède du bouleversement provoqué par la vérité et qui amène l’homme à la conversion, à la résistance au mal. Cette tristesse est salutaire parce qu’elle enseigne à l’homme à espérer et à aimer à nouveau. »….

« …Ezéchiel nous livre un témoignage impressionnant de cette forme positive de tristesse, contre-pouvoir au règne du mal (cf. Ez 9, 4).Extraits page 107 livre de poche Flammarion « Jésus de Nazareth » Joseph RATZINGER-BENOÎT XVI .

Commentaire de Luc FERRY : « C’est avec une remarquable intelligence que Benoît XVI pose un problème clef de la théologie contemporaine : comment accorder le message des Evangiles et celui des sciences historiques ».

        

Présentation de la réforme du 5e risque : l’APF réagit et se déclare déçue et inquiète quant à la portée de cette réforme. --Une réforme en trompe l’œil-

  

Grève de la faim J+11 semaines… et 67 kg en attendant la pose de la 1ère pierre et commencement des travaux du Foyer de Champfleury en Avignon qui devraient, si les derniers engagements en date sont tenus, commencer avant la fin juin.

"Heureux ceux qui ont faim et soif de justice, ils seront rassasiés" (Mt 5, 6) - Brisons la dictature de l'habitude-

       

                 

samedi 24 mai 2008 : "ZOOM APF Délégation de Vaucluse" annonce qu'il y aura une pose de 1ère pierre le 14 juin à 9H30 en Avignon pour la création du Foyer d'Accueil Médicalisé pour personnes handicapées motrices de Champfleury en présence M JM BARBIER, Président de l'APF, M DREVET, Préfet de Vaucluse, M HAUT, Président du Conseil General, Mme ROIG, Députée-Maire d'Avignon. Le ZOOM annonce également que "les travaux vont pouvoir débuter". A SUIVRE pour le commencement des travaux. Avis à ceux qui désormais auraient en tête de ne pas commencer les travaux ou les arrêter en pretextant la pseudo-présence d'un site archeologique dans les profondeurs du terrain...(un peu d'humour ne nuit pas et malheureusement comme on l'a vu tout au long de ces dernières années, la réalité dépasse bien trop souvent la fiction). En attendant donc le commencement des travaux saluons cette étape encourageante .

         

En attendant je vous invite à découvrir quelques actions de sensibilisation associative et professionnelle découverte et redecouverte recemment :

Association AMETISS "Parce que les enfants d'aujourd'hui sont les adultes de demain" .

L'émission "L’oeil et la main" sur France 5 . L'émission est programmée trois mercredis par mois à 08:35 (rediffusion le samedi à 22:40), en alternance avec "A vous de voir" .

"2 MAINS" Produits de divertissements et éducatifs pour les enfants et adultes en Langue des Signes Française (LSF).

                   

Vendredi 23 mai 2008 : Découvrez « La Lettre d’Information du Réseau Handicap »

Vient de paraître le Numéro 88 - 23/05/2008 extrait EDITO :
« La fronde handicapiste....
Le monde handicap est en ébullition depuis des mois. Bien évidemment, les personnes handicapées n'ont guère la possibilité de «paralyser» le pays, comme les fonctionnaires ou les pêcheurs. Il y a eu la grande manifestation du 29 mars dernier qui a réuni des milliers de personnes handicapées, venues des quatre coins du pays. La mobilisation engendrée par le mouvement « Ni pauvre, ni soumis » ne semble guère s'essouffler... »
LIRE LA SUITE sur éditorial TESSOLIDAIRE.COM par Jean-Louis FONTAINE

Les actions notamment de Janine Thombrau, Alain Cocq , Adrienne Rieckert , Bruno Pascal Chevallier...

         
Grève de la faim J+10 semaines… et 68 kg en attendant la pose de la 1ère pierre et commencement des travaux du Foyer de Champfleury en Avignon.

       

                                                                 -------------------------------------

Samedi 17 mai 2008:  Olivier Roellinger Chef breton 3 étoiles depuis 2006 se souvient qu’il est un survivant. Un très Grand que j’ai eu la chance de rencontrer à Cancale en 2004.

Jeune étudiant en math, il se destinait à une carrière d’ingénieur, il n’a touché sa première casserole qu’à l’âge de 24 ans. Le destin peut en effet brutalement basculer. A l’age de 21 ans, il se fait sauvagement agresser dans les ruelles de Saint Malo. Des voyous le frappent à coups de barres de fer et le laissent pour mort contre les remparts. Quelques jours de coma, 2 ans de fauteuil roulant, plusieurs opérations et des mois de rééducation dantestque plus tard, ce futur génie de la cuisine, Père Noël du Bonheur et de la Vie avait alors totalement perdu le goût des études scientifiques.

L’Humanité  article de la Journaliste Anne CICCO 1995

Blog Breizh

Jane et Olivier ROELLINGER "Les Maisons de Bricourt"  Ecoutez , regardez et savourez !

Grève de la faim J+9 semaines… en attendant la pose de la 1ère pierre et commencement des travaux du Foyer de Champfleury en Avignon.

           

Dimanche 11 mai 2008 : Fête de la Pentecôte 

De Babel à la Pentecôte : TOUS FRERES , extraits de l’Homélie du Père Paul Roumanet - Paroisse Saint-Sulpice -
« Il y a dans la liturgie un rapprochement marqué entre le récit de Babel et le récit de la Pentecôte …De la Pentecôte, nous savons bien l’importance pour l’Eglise…Pierre sort du Cénacle et annonce à tous ceux qui sont là, la Bonne Nouvelle du Christ. Et chacun entend le message dans sa propre langue, signe donné que le message respecte la diversité des peuples et des hommes. Alors que Babel signifiait que la mainmise humaine sur le monde conduisait à la division et à l’incompréhension, Pentecôte montre que le travail de l’Esprit et de l’homme fonde une unité qui respecte la diversité des hommes et de leur culture… »         

Vendredi 9 mai 2008 :

« Il y a trois sortes de mensonges : les mensonges, les sacrés mensonges et les statistiques ».
Mark Twain Extrait de Autobiographie
« Le mensonge n'est bon à rien, puisqu'il ne trompe qu'une fois » Napoléon Bonaparte
Grève de la Faim J+8 semaines

2 Mai : Manifestation du 1er Mai sur Avignon  notre modeste participation et présence à cette journée
Un grand merci pour l’ensemble des encouragements qui nous ont notamment été témoignés lors de cette journée de revendication et jours précédents pour une justice sociale à la hauteur des enjeux, des « anonymes », des militants syndicalistes et associatifs qui ont témoigné chaleureusement par mail, téléphone et accompagnement lors du parcours leurs soutiens et bienveillance concernant le combat pour l’intégration des personnes à mobilité réduite.
Grève de la faim J+7semaines en attendant le début des travaux du FAM de Champfleury en Avignon…Le combat continue.

Samedi 26 avril 2008 : Famille, Amour et Humour, ci-dessous video de Pierre GENEST 6 mois (né le 25/10/07)


                        

Vendredi 25 avril 2008 : Grève de la faim J +6 semaines (1,88m et 74kg, 20 kg en moins depuis le 14 mars et une détermination qui se renforce jour après jour - avis à ceux qui "jouent la montre" et le mépris à 4 mois de l'échéance de validité de la décision du CROSMS )
Le combat continue jusqu’au commencement des travaux du Foyer pour personnes handicapées motrices de Champfleury en Avignon.
Pour rappel vous pouvez consulter le calendrier en ligne actualisé avec historique du projet de construction depuis 1997.          

           

Dimanche 20 avril 2008 :« La mesure de l’humanité se détermine essentiellement dans son rapport à la souffrance et à celui qui souffre – Il n’est jamais trop tard pour toucher le cœur de l’autre – Que puis-je faire pour que surgisse aussi pour les autres l’étoile de l’espérance ? »
Benoît XVI

   
Samedi 19 avril 2008 : Faut rigoler! Article du Canard Enchainé "...Revendiquer, si on est chômeur et invalide, il faut être fou !..."par le Journaliste Jean-François JULLIARD

Grève de la faim J + 5 semaines

    

Mardi 15 avril 2008:  Découvrez la Maison de l’Autonomie
J’ai le plaisir de vous vous annoncer l’ouverture récente du site Internet de l'association SYNERGIE. Vous pouvez dès maintenant le visiter à l'adresse suivante : www.lamaisondelautonomie.com 
L'association regroupe des acteurs de la gérontologie et du handicap.
Le réseau propose notamment aux professionnels de dialoguer, échanger et diffuser les initiatives reproductibles. Actualités, petites annonces, sélection d'ouvrages, formations, annuaire des structures sont ainsi accessibles.

       
Vendredi 11 avril 2008 : Comment faire échouer la construction d'un Foyer d'Accueil Médicalisé pour des Personnes porteuses d'un handicap ? Méthodologie.

Une illustration par l'exemple à destination des handiphobes ou opposants de tous bords partisans des méthodes NPF et EDF ( "NE PAS FAIRE" et/ou "EMPECHER DE FAIRE" )

Calendrier de non réalisation du Foyer d'Accueil Médicalisé pour Personnes Handicapées Motrices de Champfleury AVIGNON    

                   

GREVE DE LA FAIM : J + 1 mois , le combat continue ( moins 17kg )

                                                     

Samedi 29 mars 2008 :     Manifestation nationale « NI PAUVRE NI SOUMIS »
                                         Grève de la faim J+15

Vidéo du discours saisissant de M.Yannis Vardakastanis, Président du Forum européen des personnes handicapées : “les personnes handicapées ont le droit pas seulement de survivre, mais de vivre, et de vivre décemment.Le handicap mène à la pauvreté, et la pauvreté mène au handicap. Ce cercle vicieux doit être brisé”.         


    

                

                                            

Dimanche 23 mars 2008 :   Grève de la faim J+8
                                         « Le combat pour le Foyer de Champfleury en Avignon continue »
                                        
Le Dauphiné Vaucluse Matin article de la Journaliste Julie BATAILLON

Retrouver également article du 12 février 2008 sur la LA MARSEILLAISE par le Journaliste Tony DI TROIA

"Onze ans d'attente pour les familles" : un constat accablant...

Vendredi 21 mars 2008 : « Le Vaucluse oublie ses Handicapés » par Politis.fr , Raphaël SARDOU

Vendredi 14 mars 2008 :
Mon entretien radio archivée en date du vendredi 14 mars sur la radio VIVREFM avec le Journaliste Vincent Lochmann

L’info du jour par Vincent Lochmann - 14 mars 2008   Télécharger l'émission

        
Mercredi 12 mars 2008 : Vaucluse/Avignon  illustration de l'échec de la politique française du handicap 

                    

                                

Vendredi 29 février 2008 : Sur TF1 ce soir  un hymne à la vie : "Kilimandjaro : au-delà des limites"

Un groupe de 10 personnes va relever un défi unique. Quatre femmes et six hommes, tous atteints d'un handicap moteur ou sensoriel, se lancent à l'assaut du Kilimandjaro. Seuls, ils n'ont aucune chance. Ensemble, ils vont tout tenter pour réussir.Un programme exemplaire, un film documentaire qui pourra être suivi en audiodescription, une voix off décrira les éléments visuels à destination des téléspectateurs malvoyants ou non voyants. 

Bande annonce 1

Bande annonce 2

                                                        

Samedi 23 février 2008 : Mathieu Amalric, vient de recevoir son deuxième César du meilleur acteur grâce à son rôle d'homme paralysé dans "le Scaphandre et le Papillon"

Vendredi 22 février 2008 : Manifestation le 29 mars pour les personnes en situation de handicap et de maladie invalidante.                             

Mouvement inter associatif "NI PAUVRE NI SOUMIS" regroupant une soixantaine d’organisations nationales et locales du champ du handicap, de la maladie et du secteur sanitaire et social.

Mobilisons nous le 29 mars au-delà des clivages et sensibilités politiques pour dénoncer 30 ans d’errance en matière de politique du handicap, accélérer les changements et permettre à notre beau pays de rattraper son retard sur les principaux pays développés.

Un excellent article dans L’Express du 20 février résume objectivement le contexte à ce jour :

Extrait:

"Handicap: le médiateur intervient" par le Journaliste Thomas Saintourens. Dans son rapport annuel, le Médiateur de la République Jean-Paul Delevoye pointe les dysfonctionnements de la politique d'aide aux personnes handicapées. Visée, la complexité des textes, qui amplifie retards et ratés.

Une nouvelle fois rappelons que la France est généreuse en matière de lois (lois handicap de 1975, loi 2005…) mais les textes sont le plus souvent inapplicables ou inappliqués avec des décrets d’applications non publiés ou illisibles.

Le mérite est d’autant plus grand pour les acteurs publics, privés, collectivités ou bénévoles qui sur le terrain accompagnent le changement au-delà des promesses d’intentions, grands discours et textes de lois.

------------------------------------------------------------------


Vendredi 25 janvier 2008 :      NE JAMAIS RENONCER
«Le message de Johanna » lesamisdejohanna.fr
Découvrez ce formidable témoignage d’espoir et d’amour

Retrouvez également un article relatant son combat et celui de sa Famille sur le Telegramme

  

Samedi 12 janvier 2008 :

Une bonne nouvelle à méditer et suivre :

La Police fédérale belge recrute des personnes aveugles et malvoyantes pour retranscrire les écoutes téléphoniques. Une ouïe plus performante, une reconnaissance plus rapide des mots, une distinction avantageuse des bruits de fond et une meilleure perception de l’émotion à travers la voix ont amené cette initiative « gagnante-gagnante » avec des emplois pourvus et des fins limiers pour la PJ.

  ------------------------------------------

Vendredi 11 janvier 2008 :

« Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière ». (Is,9,1)

Quand le handicap, la maladie, la détresse psychique, font irruption dans une vie, c’est d’abord une expérience de ténèbres que vivent ceux qui sont affectés. La souffrance, l’angoisse et la solitude se conjuguent trop souvent pour vous enfermer dans ce qui devient une véritable nuit.

Dans la mesure des possibilités de chacun c’est cette nuit que nous devons faire reculer.

 ------------------------------------------

Jeudi 6 décembre 2007 :       « Scolarisation des handicapés : les instits sonnent l'alarme »
                                               article de la Journaliste Anne-Laure Abraham   

« Les syndicats d'enseignants clament haut et fort que la loi Montchamp ne leur permet pas d'accueillir les enfants handicapés dans de bonnes conditions... ».
Retrouver l’intégralité de l’article sur leparisien.fr

     ------------------------------------------

Lundi 22 octobre 2007 :  Des Français qui gagnent ! Championnat du monde d’HANDIVOILE (Etats-Unis)

Lire l’article du Télégramme Pôle HANDIVOILE : Les Jeux en ligne de Mire
Extrait :
"Il reste moins d’un an avant l’échéance suprême que représentent pour tous les sportifs, les Jeux de Pékin. Pour le pôle handivoile de l’école nationale de voile dirigé par Jean-Jacques Dubois, la pression va monter d’un cran. Avec deux séries qualifiées, Damien Seguin sur 2.4mR et l’équipage de Bruno Jourden, Nicolas Simont Vicary et Hervé Larhant sur Sonar, tous les espoirs sont permis !
Avec le championnat du monde à Rochester (Etats-Unis) encore en tête et toutes les satisfactions qui en découlent, le pôle handivoile est revenu sur le plan d’eau de la baie de Quiberon. Grâce à ce deuxième titre mondial, Damien Seguin retrouve sa place de leader et ce avec une concurrence de plus en plus élevée".

 ----------------------------------- 

Vendredi 19 octobre 2007 :   Association loi 1901 « Sogno di Cavallino » Handicap-Ferrari.org


Agé de trente trois ans, Patrice DARRAS est atteint d'une maladie génétique qui l'oblige à se déplacer en fauteuil roulant électrique depuis l'âge de sept ans.
Passionné de design automobile, il décide de cesser son activité professionnelle en décembre 2003 (administrateur des sites internet au service du Premier ministre).
C'est en mars 2004 qu'il décide de travailler sur la création d'une association offrant la possibilité aux personnes à mobilité réduite de réaliser des essais routiers en Ferrari.
Pour les fondateurs, ce projet part de la constatation que de nombreuses personnes handicapées sont en déficit important d'émotion, de joie intense et durable.
Quelques propriétaires de modèles de Ferrari mettent à disposition leur temps et leurs véhicules afin de permettre aux personnes handicapées de partager leur passion en toute exclusivité.
Prêt pour le départ ? Pour adhérer rendez-vous sur le site et réserver une date de disponibilité.

 ----------------------------------- 

Jeudi 18 octobre 2007 :   Dossier du POINT sur la Belgique (LE POINT n°1831)

Dossier des Journalistes Jean-Michel Décugis, Christophe Labbé et Olivia Recasens
Extrait du dossier à retrouver dans son intégralité sur le site internet du POINT:
Vieillesse ou handicap : le modèle belge
« …C'est aussi vers la Belgique que de nombreux parents d'enfants autistes se tournent, après avoir multiplié les mauvaises expériences en France. Selon les associations spécialisées, environ 1 500 petits Français sont ainsi accueillis dans des structures médico-pédagogiques belges. Il y a deux ans, Bérénice Fréreau a placé sa fille autiste dans un internat spécialisé près de Bruxelles. « C'était la première fois que l'on me proposait un vrai projet de vie pour Clémence, que je n'étais pas culpabilisée ni mise de côté en tant que parent, explique cette mère de famille énergique, qui va désormais chercher sa fille tous les quinze jours pour passer le week-end avec elle. C'est en Belgique que l'on a cessé de la bourrer de médicaments et qu'elle a appris à être propre. Ils m'ont redonné espoir. »

Pourquoi la France ne pourrait-elle pas enfin s’inspirer des solutions plus efficaces et moins coûteuses en vigueur dans les principaux pays développés pour respecter les droits et la dignité de l’ensemble de ses ressortissants touchés par un handicap ? 

  -----------------------------------   

Dimanche 7 octobre 2007 :   PAUSE

-----------------------------------------------

Vendredi 5 octobre 2007 :   Label « Tourisme et Handicap » : Carton rouge pour le Vaucluse

Lire l’article du Journaliste José d’Arrigo dans LE DAUPHINE LIBERE  « Le Vaucluse dernier de la classe » .
"Tourisme et Handicap" ne labellise qu’un seul site touristique en Vaucluse.
L’association « Tourisme et Handicaps » a pour objectif de :
    - sensibiliser les professionnels du tourisme et le grand public à l'accueil des personnes en situation de handicap dans les  équipements de tourisme et de loisirs,
    - mettre en œuvre et gérer des dispositifs permettant la promotion des politiques favorisant cet accueil.
L’association oeuvre pour l’accès aux loisirs et au tourisme des personnes en situation de handicap.
Membre du Conseil National du Tourisme
Membre du Bureau International du Tourisme Social - B.I.T.S.
Association conventionnée avec le Secrétariat d'Etat à la Consommation et au Tourisme et l'Agence Nationale pour les Chèques Vacances

Plaquette éditée par la Direction du Tourisme

Vous souhaitez passer vos vacances en France mais vous avez besoin de structures adaptées?
Pour découvrir les sites labellisés "Tourisme et Handicap", cliquez ici.

-----------------------------------------

  
Jeudi 4 octobre 2007 :   « La liberté dans l’obéissance, l’obéissance dans la liberté »

Maxime préférée de Michel SERRAULT, immense Comédien décédé le 29 juillet 2007.

La résistance et l’obéissance sont  deux vertus vers lesquelles nous devons tendre en tant que citoyen. L’obéissance assure l’ordre et la résistance assure la liberté. L’ordre et la liberté ne peuvent pas être séparés. En tant que citoyen il nous faut donc obéir tout en résistant. Dès qu'un pouvoir use de force pour tuer la critique, il est tyrannique.

Mercredi 3 octobre 2007 :    Un département pilote exemplaire à suivre : La Seine-et-Marne
                                            Documentaire France 5 (3 et 6 octobre 2007)

Ce remarquable documentaire prouve une nouvelle fois de manière étayée que la volonté politique l’emporte sur toutes les autres considérations quand il s’agit de sortir des « problèmes cruels, douloureux et pénibles que rencontrent toutes celles et ceux qui sont atteints par le handicap ». L’efficacité technique, la vision, la compréhension, l’humanisme de l’ensemble des professionnels qui ont mis en place cette dynamique locale est un modèle à suivre et encourager. Aux travers de multiples exemples concrets et témoignages sans langue de bois le reportage souligne une nouvelle fois l’absurdité d’un système aussi coûteux qu’inefficace arrivé à bout de course.
30 ans de gestion politique ubuesque résumée qui nous démontre que tout est possible quand le volontarisme, le bon sens et les actions pratiques reprennent enfin leur place.
Félicitations à toutes ces équipes, élus, fonctionnaires, salariés et bénévoles qui nous démontrent que le combat est loin d’être simple mais que la détermination et le courage peuvent permettre de rattraper le retard. Une leçon d’espoir qui, espérons-le, fera de nombreux adeptes dans les autres départements français. Ensemble tout devient possible !...

A vous de voir - France 5 - Mission... MDPH   VIDEO de l'émission à visionner en integralité sur france5.fr .
Mercredi 3 octobre à 09:20 et 6 octobre à 22:35 Un an et demi après la naissance officielle des maisons départementales des personnes handicapées, où en est ce projet et quel service est apporté au quotidien aux personnes en situation d'handicap ?

  

Maison départementale des personnes handicapées de Seine-et-Marne  MDPH77

  

      

Jeudi 27 septembre 2007 :    Accessibilité : des exemples à suivre en Val-de-Marne

L’intégration des personnes en situation de handicap passe notamment par une accessibilité aux Services Publics, Bâtiments Publics et Groupes scolaires.

A titre d’illustration nous pouvons souligner les efforts conséquents de la Ville de Nogent-sur-Marne.

L'Hôtel de Ville accessible à tous :
Dans le cadre de la Mission handicap municipale, les travaux d'accessibilité de l'Hôtel de Ville pour les personnes à mobilité étaient classés prioritaires. Il a fallu trouver la technique permettant un accès sans sacrifier l’esthétique.
Personnes handicapées, mamans avec poussettes, personnes âgées… Tous les Nogentais peuvent accéder désormais sans aide à l'Hôtel de Ville grâce aux importants travaux réalisés : remplacement de l'escalier existant, mise en place d'un élévateur, création d'une rampe d'accès et portes automatiques.
L'escalier est modifié, un élévateur, une rampe et des portes automatiques dans le hall facilitent l'accès à tous.

Notons également le service de transport collectif à la demande FILIVAL pour les personnes handicapées du Val-de-Marne mis en place par le Conseil Général.
FILIVAL est un service de transport de porte-à-porte à la demande dédié à toutes les personnes titulaires d'une carte d'invalidité COTOREP mentionnant un taux supérieur ou égal à 80% et résidant dans le Val-de-Marne. Ne sont pas couverts, les déplacements dont la prise en charge est prévue par un autre dispositif ou une aide sociale spécifique (transports scolaires, sanitaires, à destination d'établissements médico-sociaux...)
Tous les véhicules proposés sont adaptés aux différents type de handicap. 

           
    

Lundi 24 septembre 2007 :     Témoignage : MALADIE ORPHELINE, le combat de Mathieu

Extrait de l’article du Journaliste Laurent Marc dans le TELEGRAMME du 24/09/07
Un témoignage qui illustre parfaitement la dure réalité des combats menés au quotidien par un enfant ou un adulte en situation de handicap.
" Mathieu souffre d’une maladie génétique depuis sa naissance. Son combat est aussi celui de son Père, qui aujourd’hui pousse un coup de gueule.
Des soins coûteux qui ne sont pas toujours remboursés. « Chaque mois, j’en ai pour 130 € de ma poche. » Et une fois par mois, Mathieu rend visite à un spécialiste à Nantes.
Le regard des autres :
Dans la rue, il doit faire face aux regards pesants des passants...« Les gens me regardent bizarrement. » Mathieu encaisse. C’est un petit garçon timide. Plus d’une fois, ses parents sont venus à son secours.
Plus de vie privée plus de boulot :
Il n’y a qu’en famille ou à l’école qu’il se sent bien. Moyennant l’assistance de son Père qui le suit quand il va à la piscine, en classe de neige, ou pour les activités extrascolaires : « Cela représente quatre jours à temps plein par semaine. Toute ma vie tourne autour du handicap de Mathieu ». Laurent Ghyselinck vit seul. Sans verser dans le larmoyant, il reconnaît qu’il n’a plus de vie privée. Plus de boulot non plus. « Je travaillais dans une grande surface lorientaise. Mon patron m’a demandé de choisir entre le travail et mon fils. J’ai choisi, je ne travaille plus depuis 2005 ».
Au chômage quelques mois, il a ensuite perçu l’allocation de présence parentale pour enfant gravement malade ou handicapé (1.034 € par mois). Pendant 310 jours. Il a bien obtenu une prolongation de quatre mois, mais aujourd’hui, c’est fini. Et après ? « Je perçois les Assedic et ensuite, on me propose soit l’Allocation solidarité spécifique, soit le RMI. Comment voulez-vous que je m’en sorte ? » Laurent Ghyselinck est un père en colère. « Où est le droit des handicapés en France ? » D’autant que dans le Morbihan, son fils est reconnu handicapé entre 50 et 80 %, quand dans les Côtes-d’Armor, il le serait à 80 %. « Pourquoi cette différence ? » Ce Papa au bout du rouleau aimerait bien pouvoir retravailler. « Encore faut-il que l’on m’en donne la possibilité ». Tout juste pour le soulager lui propose-t-on de placer Mathieu dans un CAT (centre d’aide par le travail) ou dans un IME (institut médico-éducatif). « Mais de qui se moque-t-on ? » ."
Extrait de l'article du Journaliste Laurent Marc


                  
Mardi 18 septembre 2007 :    Manifestation devant l’Assemblée Nationale lors de la rentrée parlementaire.

Monsieur le Député UMP Jean-François CHOSSY, spécialiste du « handicap », reçoit longuement (près de 2 heures) une délégation de 5 personnes :
- Dana Lang-Janin, invalide, maladie génétique orpheline
- Maurice Janin, invalide depuis 27 ans, accidenté
- Tiffany, Maman d’un Enfant autiste
- Jean-Pierre, maladie cardiaque
- Christian « Halte à l’ handiphobie » (mon Frère est handicapé moteur suite à un accident d’accouchement à la naissance)

Nous abordons tour à tour notamment les questions des logements adaptés, le manque criant de Foyers d’accueils médicalisés ou spécialisés , les multiples problèmes de ressources, l’accessibilité, la scolarisation et l’accès à l’emploi pour les personnes en situation de handicap. De manière générale nous soulignons les graves retards de la France sur tous ces sujets.

Notons la qualité de l’échange, l’écoute et la courtoisie qui auront marqué cet entretien constructif.

Monsieur Jean-François Chossy rencontre le 26 septembre 2007 Madame Valérie Létard, Secrétaire d'Etat à la Solidarité chargée du dossier des personnes handicapées. 

Une nouvelle délégation sera reçue la semaine suivante par :
Monsieur Julien MAZET, responsable des « questions santé » pour le Nouveau Centre,
Monsieur Daniel PAUL pour les Communistes et Divers Gauche
Monsieur Jean-Marc AYRAULT pour le groupe Socialiste.

                                

                                                                         -------------------------------------------

Jeudi 6 septembre 2007 :  Les besoins pour le secteur du handicap s'élèvent à au moins 117.000 places nouvelles sur 5 ans .

    

La Fegapei (Fédération d'associations gestionnaires d'établissements et services) a présenté une analyse fouillée, secteur par secteur, des besoins des quelque 6 millions de personnes handicapées en France. Ces besoins sont évalués à plus de 10 milliards d'euros.

Extrait dépêche AFP 05/09/07 : "...S'il paraît élevé - on compte actuellement 370.000 places en établissements et services - le nombre de 117.000 places supplémentaires nécessaires (70.000 pour adultes et 47.500 pour enfants) "doit correspondre à la réalité", a confirmé à l'AFP Jean-Marie Barbier, président de l' APF (association des paralysés de France) .Les besoins se font sentir surtout, a souligné le directeur général de la Fegapei, Philippe Calmette, dans la prise en charge des autistes (24.000 places nécessaires) et polyhandicapés, de l'hébergement des travailleurs handicapés et des handicapés mentaux vieillissants."La durée de vie des handicapés tend à rejoindre celle des personnes ordinaires, c'est une bonne chose mais cela génère des besoins nouveaux", fait remarquer Philippe Calmette.L'accompagnement des tout petits est aussi très insuffisant, dit-il, chiffrant à quelque 13.500 le nombre d'enfants handicapés mentaux de moins de six ans qui ont besoin d'accompagnement. Il rappelle que 80% des femmes qui ont un enfant handicapé cessent leur activité professionnelle."Plus l'accompagnement intervient tôt, plus l'adaptation à la vie sociale est facilitée, il ne faut pas rater ce moment-là"...  "

La Fegapei présente 29 propositions en faveur des personnes handicapées : Philippe Calmette, directeur général de la Fédération nationale des associations de parents et amis employeurs et gestionnaires d'établissements et services pour personnes handicapées mentales (Fegapei). "Après le passage de la loi du 11 février 2005, ses principes doivent se traduire dans la réalité, dans la vie quotidienne des handicapés" ... "La prise en charge du handicap n'est pas un problème financier mais de volonté politique".  Action Sociale en Ligne ASH

                                                               -----------------------------------------

Mardi 3 septembre 2007 : Mise en place des Maisons Départementales des Personnes Handicapées : Bilan en demi-teinte

   

Remise le 27 août du rapport de Patrick GOHET sur le bilan de la loi du 11 février 2005

et la mise en place des Maisons Départementales des Personnes Handicapées

à Xavier Bertrand, Ministre du travail, des Relations Sociales et de la Solidarité et à Valérie Létard, Secrétaire d’Etat en charge de la solidarité.

Patrick Gohet rappelle que 11 décrets et 23 arrêtés sont encore en attente de publication ou de rédaction et, selon lui, la réforme a avant tout besoin d'être "accompagnée". Il préconise donc la mise en place d'une "cellule d'accompagnement et de suivi de la réforme de la politique du handicap", qui serait "dupliquée" à l'échelon régional, et la constitution d'une "commission de simplification et de mise en cohérence des dispositifs de concertation et de planification en matière de handicap et de perte d'autonomie".
Face aux "insuffisances", "lourdeurs" et "difficultés d'interprétation" qui sont apparues au fil du temps et afin d'éviter "les ajustements anarchiques", "il serait utile, chaque année (...) de faire le point pour proposer le train de mesures, législatives peut-être, mais surtout réglementaires qui s'avéreraient à l'usage nécessaires pour simplifier, préciser, améliorer... le dispositif juridique et technique", souligne le délégué interministériel dans ce rapport que lui a confié Xavier Bertrand en juin dernier.

  

Le Conseil national consultatif des personnes handicapées (CNCPH) devrait présenter mi-septembre trois rapports sur le handicap au ministre et à la Secrétaire d'Etat chargés de la solidarité ( dépêche APM )

  

                                                               -----------------------------------------

  

Jeudi 30 août 2007 :  A LIRE  Lettres d'information hebdomadaire du réseau Handicap

La « lettre d'information hebdomadaire du réseau Handicap » a pour objectif de suivre l'avancée de la publication des décrets de la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées

Dernière lettre

Lettre n° 50  27/08/07

Lettre n° 49  21/08/07

   

-----------------------------------------

 

Mercredi 29 août 2007 :  Communiqué

Manifestation prévue devant l’Assemblée Nationale lors de la rentrée parlementaire le 18 septembre 2007.                         Les personnes en situation de handicap, leurs familles et leurs amis trouveront la confirmation des détails de l’organisation sur le site internet « handicapdesirsdavenir » .

   

 

   

Mardi 28 août 2007 :  A LIRE dans LE PARISIEN

                                   Reportage de la Journaliste Hélène Bréault

« Un site internet contre la HandiPhobie »

Pour retrouver l’article vous pouvez inscrire « handiphobie » dans le moteur de recherche du Parisien en ligne leparisien.fr .

  

----------------------------------------------------

    

Samedi 25 août 2007 :   NE PAS MANQUER 

France 3 propose le vendredi 14 septembre, à 20h50, la diffusion du documentaire "Elle s'appelle Sabine". Avant sa diffusion en salles ! Un film de Sandrine Bonnaire, présenté en mai à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes. A la fin du film, Mireille Dumas recevra en plateau Sandrine Bonnaire pour aller plus loin à propos de ce tournage et des motivations de la comédienne.

Témoignage de Mireille Dumas :

"C’est un film bouleversant qui fait accepter la différence et toucher du doigt cette maladie qui prend tant de formes diverses. Il pose la question des hospitalisations longues, de la camisole chimique comme thérapie, qui transforme complètement l’être, qui le chosifie.

Cette histoire me touche de près, car je l’ai vécue dans ma chair avec un être très proche, et le processus est toujours le même ! Certes, avec le temps, le handicap peut s’accentuer, mais on voit bien à quel point la camisole chimique peut transformer un individu ! 

J’ai eu l’impression de revenir loin en arrière, puisque mon premier stage de théâtre, je l’ai fait en psychiatrie, j’avais 20 ans, je voulais savoir comment on peut communiquer avec l'autre dans toute sa différence par le jeu théâtral, et j’avais déjà été frappée par les effets terribles des médicaments, même s'ils sont souvent nécessaires.
Ce qui est dur, c’est qu’il y a très peu de lieux comme celui où vit Sabine aujourd’hui pour les handicapés mentaux adultes, et faute de moyens pour en créer, ces gens peuvent être mis entre parenthèses toute leur vie.
J’ai envie de savoir comment Sandrine a gardé le lien avec sa sœur au-delà de la maladie… C’est étonnant aussi que Sandrine Bonnaire ait pensé à la filmer jeune. Courageux aussi de fimer sa sœur aujourd'hui, d'être à la fois proche mais aussi à distance pour témoigner. Quand on est pris dans l’affect, arriver à prendre du recul pour filmer aide à faire avancer la réflexion. Je sais bien à quel point on se culpabilise puisque on a toujours envie de sauver l'autre. Comment vit Sandrine avec ce sentiment ? C’est une maladie terrible. Au début, il y a plein de moments où tout va bien, où on espère que les choses redeviennent normales… Garder l’espoir, la hargne et l’obstination nécessaires pour avancer, sans se faire non plus trop d’illusions, c’est le paradoxe difficile de cette maladie pour la famille.

Il faut garder l’humour. Et le film de Sandrine n’en est pas exempt. Dans tout ce malheur, dans cette souffrance terrible de part et d’autre, il y a ces moments de joie, d’humour, de jeu… de vie tout simplement… J’aimerais savoir comment Sandrine s’est impliquée dans ce centre — car apparemment elle est partie prenante de ce lieu de vie incroyable… autant de questions que nous aborderons ensemble à la suite de la diffusion de son très beau film."

                                                                              

******* 

Aaron Fotheringham : Saut périlleux en chaise roulante

 

*********** 

Samedi 7 juillet : "Elle s'appelle Sabine", documentaire de et avec Sandrine Bonnaire ( Sortie à venir)

Au travers d'archives personnelles recueillies durant 25 ans, Sandrine Bonnaire livre un portrait de sa soeur Sabine, autiste de 38 ans. Un documentaire qui permet  de nouveau de faire le constat du retard de la France à la traine  derrière notamment les pays scandinaves, la Belgique, l'Angleterre ou le Canada. Sandrine Bonnaire confirme que c'est uniquement parce qu'elle est médiatique  qu'elle a réussi à créer un lieu d'accueil spécialisé en Charente. Son combat est un modèle et elle nous transmet un témoignage poignant de vérité, de beauté et d'humanisme.

Synopsis : "Un portrait sensible de Sabine Bonnaire, autiste de 38 ans, réalisé par sa soeur la plus proche.
Récit de son histoire à travers des archives personnelles, filmées par la comédienne sur une période de 25 ans, et témoignage de sa vie aujourd'hui dans une structure adaptée.
Le documentaire évoque sa personnalité, sa sensibilité et talents dont le développement et les dons multiples ont été broyés par un système de prise en charge défaillant. Après un passage tragique de cinq longues années en hôpital psychiatrique, Sabine reprend goût à la vie,  même si ses capacités restent altérées, dans un foyer d'accueil en Charente.
Démonstration par l'exemple de la pénurie de centres spécialisés et ses conséquences dramatiques".

Loi "handicap" : pour suivre la réforme (3 juillet 2007) :

Le sénateur UMP Paul Blanc vient de déposer au Sénat un rapport d'information ( n°359 ), au nom de la Commission des Affaires Sociales, sur la mise en oeuvre concrète de la loi 2005-102 du 11 février 2005.

Ledit bilan est dit mitigé de façon générale et Paul Blanc souligne: "C'est une bonne loi, mais il faut qu'elle soit appliquée".  EN EFFET, comme l'a déjà indiqué notamment un Ancien Ministre et Avocat, Madame Nicole GUEDJ," il ne suffit pas de voter des lois pour qu'elles soient appliquées...".

Samedi 16 juin : Arrivée à Paris du Tour de France en fauteuil roulant de Jonathan Mandala http://www.mkd.fr/tfj/

Jonathan a réussi brillamment son pari. Son message, son exploit auront touché des millions de personnes qui porteront pour un grand nombre un nouveau regard, de nouveaux gestes et actions sur la cause du handicap.

Rendez-vous sur son site internet et sur le terrain pour continuer le combat à ses côtés avec une arrivée à CREUTZWALD le dimanche 24 juin 2007.

                 

Dimanche 27 mai :   COUP DE PROJECTEUR  "La force qui nous manque"   (mai 2007)  A LIRE ABSOLUMENT

Un témoignage exeptionnel, une Femme d'exception, pour mieux comprendre certains enjeux et le monde qui nous entoure.

Les Arènes édition :"Après Notre affaire à tous et Est-ce dans ce monde là que nous voulons vivre ?,Eva Joly retrace dans ce nouveau livre son parcours : jeune fille au pair, secrétaire, juriste, magistrate, aujourd'hui, conseillère du gouvernement norvégien.

La force qui nous manque
est un témoignage vécu, mêlant le récit intime, les anecdotes et les réflexions sur la corruption"

Écrit en collaboration avec la journaliste Judith Perrignon. 

Dimanche 20 mai 2007 :

Découvrez le Tour de France en fauteuil roulant de Jonathan Mandala sur son site internet http://www.mkd.fr/tfj/

L'Objectif de Jonathan qui a 33 ans est d'alerter l'opinion publique sur la condition des personnes à mobilité réduite.

Vous pouvez le soutenir sur son site internet, sur son parcours et à son arrivée à Paris le 16 juin sur les Champs Elysées. Il remettra le même jour sa pétition au Ministère de la Santé.

------------------------------------------

Voici le texte de la dernière lettre du jeune résistant communiste Guy Môquet, fusillé à 17 ans par les Allemands le 22 octobre 1941, lue par une lycéenne dans le cadre des cérémonies d'installation à l'Elysée du président Nicolas Sarkozy:

"Ma petite maman chérie,

mon tout petit frère adoré,

mon petit papa aimé,

Je vais mourir ! Ce que je vous demande, toi, en particulier ma petite maman, c'est d'être courageuse. Je le suis et je veux l'être autant que ceux qui sont passés avant moi. Certes, j'aurais voulu vivre. Mais ce que je souhaite de tout mon cœur, c'est que ma mort serve à quelque chose. Je n'ai pas eu le temps d'embrasser Jean. J'ai embrassé mes deux frères Roger et Rino. Quant au véritable je ne peux le faire hélas !

J'espère que toutes mes affaires te seront renvoyées elles pourront servir à Serge, qui, je l'escompte, sera fier de les porter un jour. A toi petit papa, si je t'ai fait ainsi qu'à ma petite maman, bien des peines, je te salue une dernière fois. Sache que j'ai fait de mon mieux pour suivre la voie que tu m'as tracée.

Un dernier adieu à tous mes amis, à mon frère que j'aime beaucoup. Qu'il étudie bien pour être plus tard un homme.

17 ans et demi, ma vie a été courte, je n'ai aucun regret, si ce n'est de vous quitter tous. Je vais mourir avec Tintin, Michel. Maman, ce que je te demande, ce que je veux que tu me promettes, c'est d'être courageuse et de surmonter ta peine.

Je ne peux pas en mettre davantage. Je vous quitte tous, toutes, toi maman, Serge, papa, je vous embrasse de tout mon cœur d'enfant. Courage !

Votre Guy qui vous aime" 

-------------------------------------

SAMEDI 12 MAI à 15h00

Collectif inter associatif de l’Essonne Appel à Manifester PARIS

Handicap et Solidarité vous invite à participer à une grande manifestation pour défendre les conditions de vie de nos enfants et de nos jeunes handicapés.Pour tous ceux qui sont concernés directement par le handicap, cette manifestation est indispensable. Pour tous les autres, c’est le moment d’être solidaires à notre cause.

A la question que l'on pose parfois : " mais qu’est ce que je peux faire pour vous aider ?" voilà enfin une réponse : venez ! venez nombreux nous soutenir ! SAMEDI 12 MAI à 15h00 DEVANT LE MINISTERE DE LA SANTE 8, avenue SEGUR 75007 PARIS

métro : Ségur ou St François Xavier

Félicitations aux Organisateurs, la mobilisation était exceptionnelle avec près de 1300 participants, une excellente ambiance avec des messages très clairs qui ont permis de dénoncer de très nombreuses situations inhumaines inadmissibles et révoltantes.

AFFAIRE A SUIVRE...

-------------------------------------

A LIRE  article dans hebdomadaire MARIANNE  n°523 du 28 avril au 8 mai 2007 PAGE 36

« POUR LE COMBAT : Eric GENEST citoyen, électeur handicapé » par la Journaliste et Ecrivain Liliane Sichler

MARIANNE2007.info 

-----------------------------
4 avril 2007 : Des ONG françaises dénoncent le refus de la France de signer le protocole facultatif à la Convention internationale relative aux droits des personnes handicapées, qui prévoit un outil de surveillance et de recours.
(source AFP)

Quel bilan peut-on faire en JUIN 2007 sur 30 ans de politique du handicap alors que les représentants de l'Etat français viennent de s'illustrer à l'ONU par une position condamnable ?

Quels regards portent nos voisins européens, scandinaves et anglo-saxons sur les labyrinthes que nous avons savamment construit pour nos ressortissants touchés par un handicap ?

-----------------------------

Extrait entretien madame Nicole GUEDJ dans magazine CSF n°66 2007, ancien ministre :

Nicole GUEDJ : "La France compte 6 millions de personnes handicapées (une famille sur six).Elle est dotée de lois généreuses en faveur des personne handicapées. Mais il ne suffit pas de voter une loi pour qu'elle soit appliquée. Malheureusement les personnes handicapées, dans leur majorité, ne connaissent pas leurs droits ou n'en obtiennent pas l'application. L'information sur la loi de 2005 est très insuffisante et peu adaptée à des personnes aveugles, sourdes, paralysées, peu mobiles, âgées. Les règles sont complexes, les interlocuteurs multiples et l'attribution des droits n'est pas automatique. C'est un véritable parcours du combattant que de les demander".

---------------------------------------

Transport- La Sécurité sociale rechigne à rembourser les adultes handicapés source redaction@vivrefm.com le 28/03/2007

"Dans plusieurs départements, les caisses primaires d’assurance maladie ne remboursent plus les frais de transport des adultes handicapés pris en charge dans les établissements spécialisés. « Au début c’était un phénomène disparate, assure Hélène Ripoli mère de famille dans ce cas. Mais maintenant, ça a tendance à se généraliser. On recense des cas en Seine Saint-Denis, dans le Val-de-Marne, en Dordogne… » Une famille de Seine Saint Denis a d’ailleurs porté le problème devant la Justice. Le TGI de Bobigny lui a donné raison, rappelant que la prise en charge du transport des personnes handicapées est une des prérogatives de la CPAM. La Sécurité sociale a fait appel de ce jugement.

Une attitude que déplore le député UMP de la Loire, Jean François Chossy, spécialiste du handicap.

Jean-Pierre Roblet, directeur de l’offre de soins à la Caisse nationale d’assurance maladie, justifie la situation en expliquant qu’il existe un flou juridique sur la question. Selon lui, ces frais relèvent des maisons départementales du handicap".

Radio  www.vivrefm.com   93.9   : "La difference contre l'indifference"

----------------------------------------

Deux sondages IFOP pour l’APF au mois de mars 2007 révèlent que 73% des Français et 82% des personnes en situation de handicap pensent que le thème du handicap est le grand absent de la campagne électorale.

Des sondages qui montrent aussi le manque de confiance dans la classe politique pour prendre en compte les difficultés des personnes en situation de handicap dans la société, ainsi que les mesures prioritaires à prendre.

Le « handicap » est donc le grand dossier de société oublié dans la campagne présidentielle

73% des Français pensent que le thème du handicap n’occupe pas une place suffisamment importante dans la campagne électorale pour l’élection présidentielle.

82% des personnes en situation de handicap pensent que le thème du handicap n’occupe pas une place suffisamment importante dans la campagne électorale pour l’élection présidentielle.

Un réel manque de confiance à l’égard de la classe politique pour régler les questions liées au handicap

58% des Français n’ont pas confiance dans la classe politique pour que les difficultés des personnes en situation de handicap soient mieux prises en compte dans la société. Dont 26% n’ont pas du tout confiance.

64% des personnes en situation de handicap n’ont pas confiance dans la classe politique pour que les difficultés des personnes en situation de handicap soient mieux prises en compte dans la société. Dont 28% n’ont pas du tout confiance.

------------------------------------------ 

ACTUALITE : 30 mars 2007 ouverture de la Convention ONU sur les droits des personnes handicapées

La convention et le protocole ont été ouverts à la signature au cours d’une cérémonie solennelle qui se tiendra à New York, dans la salle de l’Assemblée générale de l'ONU. Texte de la convention.

« Le système actuel des droits de l’homme était censé protéger et promouvoir les droits des personnes handicapées, mais les normes et mécanismes en place n’ont pas réussi à fournir une protection adéquate dans le cas particulier des personnes handicapées. Il est manifestement temps que l’ONU remédie à cette lacune. » Louise Arbour, Commissaire aux droits de l’homme de l’ONU

" Le domaine du handicap fait partie intégrante des droits de l'homme. Tant que les personnes handicapées seront privées de l'égalité des opportunités pour une pleine participation sociale, personne ne pourra dire que les objectifs de la déclaration des droits de l'homme seront atteints " Bengt LINDQVIST / Ex Rapporteur spécial pour les nations unies pour le handicap.Tous les hommes, en tant qu'êtres humains, sont égaux par naissance : ils possèdent tous les mêmes droits. Malgré cette affirmation, on constate que cette égalité n'existe que rarement dans la pratique : les personnes handicapées, toujours discriminées, sont cantonnées dans une situation d'invisibilité.Il faut lutter et proscrire les formes les plus insidieuses de l'exclusion et discrimination.

Des aménagements appropriés et raisonnables peuvent être réalisés pour rendre effectif cette égalité des chances. Il y a une obligation de moyens pour assurer cette égalité dans tous les domaines.Il est urgent de lutter contre tous les comportements aberrants, souvent dus à l'ignorance et à la peur devant le handicap.

Une société qui n'accepte pas la différence est une société morte.

Le handicap est la première cause de discrimination en France, devant l'âge ou l'origine ethnique.

HUMOUR